Vous souhaitez changer le monde, moi aussi !

Qui ne rêve pas de changer le monde ?

Qui ne rêve pas de moins de guerres, de moins de souffrance, à manger pour tout le monde, une planète plus respectée…

Alors ok, nous sommes nombreux à avoir la même ambition, mais tout le monde ne s’y prend pas de la même façon.

Dans tous les cas, c’est toujours à la base un élan collectif qui crée une synergie entraînante derrière lui…

Et c’est dans cette configuration, que le changement va se faire.

Mais il est primordial de travailler sur soi en priorité…

C’est la base de tout, voir cet article.

Voici le tiercé dans l’ordre tel que je le joue pour ma part en préservant mes énergies d’incarnation, ce qui me permet d’être épanoui dans tous les domaines de ma vie.

Premièrement, je prends du temps pour moi, chaque jour, pour moi et pour moi seul, pour me retrouver seul face à moi-même, dans le silence le plus absolu, pour entendre mon âme.

Quand je pars plusieurs jours dans un environnement où je ne pourrai pas m’isoler, je sens ma quiétude et ma sérénité s’éloigner…

Donc c’est ici quelque chose que je me dois de préserver, être en connexion avec mon âme, mon moi supérieur, l’univers, La Source, l’abondance, là où la vie est concentrée.

Deuxièmement, nous sommes dans le matériel, et il faut de l’argent.

Ainsi, j’ai une activité professionnelle, c’est aussi la base.

J’ai fait le choix de ne pas être salarié, parce que c’est trop limité. Je ne suis plus indépendant soumis à l’URSSAF, au RSI, la paperasse, la compta et tous les risques qui vont avec…. Je suis en portage salarial, ce qui me libère de la contrainte administrative et comptable, et qui me permet de ne faire que ce que j’aime, à savoir mon cœur de métier (et je cotise à la retraite des cadres).

Rappel, plus nous faisons ce que nous aimons, plus nous montons en vibration, voir cet article.

Et après c’est le bonheur absolu, puisque plus on est haut en vibrations plus on attire à nous des belles situations…

Et en troisièmement, uniquement en troisièmement, quand vous êtes propre de l’intérieur, et que vous ne faites que ce que vous aimez, et que vous avez sécurisé votre plan matériel…

Alors, vous pouvez rejoindre un collectif pour un monde meilleur…

Soit vous rejoignez un collectif qui existe déjà mais qui reprend vos valeurs, c’est-à-dire qui va dans la prolongation de vos cellules…

Un collectif dont le leader tient les propos qui correspondent à votre vision du monde…

Ou alors vous créez votre propre collectif, et vous entraînez derrière vous les gens qui veulent changer le monde également… (Je préciserai, en les invitant à respecter les deux priorités que nous venons de voir dans leur vie pour être plus disponible et plus serein…)

Je rappelle enfin que l’énergie se développe là où nous portons l’attention.

Ainsi, si vous êtes pour un monde de paix et d’amour, n’alimentez pas les collectifs qui vont à contre-courant, dans la violence et la haine.

Quand je dis « n’alimentez pas », ça veut dire ignorez, parce que l’environnement extérieur ressemble exactement à ce que vous voulez voir, c’est vous qui le créez de toute pièce.

Si vous me mettez pas d’attention, vous ne mettez pas d’énergie,
et ça disparaît de votre vie, c’est aussi simple que ça.

image_pdfimage_print
*** Aidez vos proches en partageant cet article ;)
accompagnement